#8 - A la table de Douze, le marché-restaurant qui multiplie les bons produits

ll y a des marchés pour se restaurer et des restaurants qui marchent. Il y a désormais le marché-restaurant, la preuve par Douze dans ce lieu de vie quotidienne et de gourmandise récurrente au cœur du 12e arrondissement de Paris. C’est un espace hybride, animé par des artisans d’exception, de région, de tradition familiale et par le chef colombien Pablo Jacob, le meilleur avocat du projet. Ses bras en témoignent (la preuve sur notre compte Instagram @bandedefood). Pour le retour des beaux jours, la Bande de Food emmenée par Xavier Schällebaum a envie d’évasion. Paradoxe quand on sait que ces étals bien garnis furent autrefois un lieu de garnison. Du garde à vous au garde-manger, quels sont d’ailleurs les commandements d’un bon pique-nique ?

Certainement pas le gobelet en plastique considéré comme un acte de haute trahison pour qui veut se mettre au vert. Pour réussir un pique-nique il faut surtout la bonne recette de Pablo Jacob : le sandwich jambon tonnato au thon fumé confit de l’île d’Yeu avec œuf mollet monté à l’huile. On peut déguster un steak de tomate bien dense et rôtie, « saisie à bloc » de chaque côté dans une poêle en fonte. Du jambon-beurre au Dwitch d’auteur, le sandwich est en plein renouveau, comme nous l’explique Xavier Van Kerrebrouck, notre expert en tectonique des tranches. Écoutez ses adresses préférées. En bonus, la Salsa d’abricot de Pablo Jacob qui revisite la « mango spicy sauce ». Elle accompagne aussi les fromages et le poulet frit d’un panier bien garni. Vous êtes plutôt glacière ou panier de grand-mère ? Y-a-t-il un spot meilleur qu’un autre pour pique-niquer ? « De toute façon on est toujours le mauvais spot de quelqu’un », philosophe Émilie Besse qui propose de « prendre tous les risques pour la Bande de Food  » Découvrez cet acte de folie dans l’épisode 8. Y-a-t-il un vin de pique-nique ? Préférez les vins de copains, le Chenin du matin ou Beer’up la tireuse à bière sans alimentation électronique qui reste fraiche pendant 20h. La pression mais sans stress. Le tire-bouchon mais sans embouteillage.

Quelle est la différence entre un chef et un chef exécutif ? Qu’apprend-on au Camion-qui-fume, ou chez Michel Bras et Sébastien Bras, qui veillent au grain à la Bourse du Commerce mais depuis toujours sur le bien-être de leurs ouailles à table comme en cuisine. Ce sont des exemples pour Pablo Jacob qui nous partage avec émotion sa douloureuse expérience de livreur de sushi. Heureusement qu’il y a aussi Éric Guérin « le chef qui répare les chefs cassés ». Un petit détour par l’Argentine pour découvrir la Fugazzeta bien craquante de Buenos Aires en passant avec Philippine Darblay par Versailles où l’on revalorise l’art de l’hospitalité et le service à la bougie. Elle vit d’art et d’art de vivre. Royal au bar. Émilie Besse aime chiner. Son coup de cœur est pour un ancien livre de recettes qu’on trouve nulle part. Sauf chez elle désormais. C’est un des plus grands chefs au monde. Il a découvert la neige à 50 ans. Il est devenu cuisinier grâce aux bonnes sœurs… Sa purée est mythique. Je-suis-je-suis… ? Et vous êtes champions ! Au fait, on dit Dwitch ou Sandwich ? Demandez à Hirmane The Dwitchtorialist, le « Sandwich Connoisseur » .

Il est temps d’aller déjeuner sur l’herbe avec Monet ou Manet. Avec ou sandwich. Pour éviter les impairs, choisissez le marché et la table de Douze. Pablo Jacob et ses amis y multiplient les bons produits.

Découvre tous les épisodes de Bande de Food

La newsletter de Bande de Food pour découvrir les nouveaux épisodes et toutes nos bonnes adresses

Tous les épisodes